Base de reproduction des Pandas Géants à Chengdu

Vidéos :

11/12/2013 - Pays : Chine - Imprimer ce message

Réveil très tôt ce matin encore, 5h30. Nous ne sommes que tous les deux dans la chambre donc nous pouvons tout allumer dès le réveil. Direction le petit déjeuner, café et BN. Le sac était prêt dès hier soir, donc nous partons à 6h30. Direction l'arrêt de bus à quelques pas de l'auberge. Tout les bus défilent, mais pas de n°49, le chauffeur a du louper son réveil. Nous ne sommes pas les seuls à patienter donc nous ne perdons pas espoir. Puis soudain le voilà, nous grimpons direction la gare routière au nord-est de la ville. Nous devons avoir le même bus qu'hier car il pue toujours autant la pisse. Bref, il nous dépose à la gare où nous devons reprendre un autre bus, n°87. Nous regardons l'endroit indiqué par nos concitoyens français, mais pas de 87. Petit tour dans la rue, ah bah voilà... Il n'avait pas allumé son écriteau. Bon, venons en à la description du bus, enfin du... de... de la... caisse à savon !!

 

Roots le bus en bois !! 

 

C'est un engin roulant tout en bois. Il y a une dizaine de places assises, le reste debout. Sièges en bois, plafond en bois, armature en bois, mais tout de même équipé d'une télé et d'une caméra... La porte peine a se refermer à chaque arrêt mais ça roule. Nous avons une dizaine de kilomètres à faire, mais nous ne savons pas où descendre. Tout à coup, nous faisons demi tour... On a du louper l'arrêt, ah non, nous changeons de direction. Nous attendons en zyeutant partout. Le bus s'arrête, des gens descendent, nous ne voyons rien mais le bus ne repart pas et la conductrice gueule devant ?! Une dame à côté de nous nous fait signe de descendre, nous avons tant des têtes de touristes que ça ? Et bien oui, ils savaient où nous allions !! 

Dernier danger, traverser la route pour rejoindre le parc, ça circule à cette heure là, et la route est glissante suite au nettoyage matinal. Petite parenthèse concernant le nettoyage des routes. Ils le font avec des camions comme chez nous avec un gyrophare dessus, mais petite nuance, il dispose d'un mégaphone qui diffuse des chansons de noël !! LA FRIME !! Et assez déroutant quand on entend ce truc arriver derrière soi...

Nous voilà enfin devant le Parc des pandas géants... Depuis le temps qu'on l'attend, surtout Carole !! Nous payons notre du, 58 yuans par personne. Et nous entrons dans l'enceinte du parc. Il s'agit ici bel et bien d'une réserve de protection des pandas, et non d'un zoo, d'un safari, ou tout autre chose de ce genre. C'est entre autres grâce à ce parc que la WWF a adopté le panda comme emblème (enfin Carole pense mais elle n'est pas sure... Bon, après vérification, ce n'est pas le cas, c'est le Panda Chi-Chi qui les a inspiré... bref !). Il est 7h45, et nous savions que nous devions arriver tôt si nous voulions les voir en action. Et nous sommes arrivés tellement tôt qu'aucun d'entre eux n'est encore sorti. Ils sont encore dans leur maisonnette... On en aperçoit quelques-uns par les portes. L'avantage, c'est que ça nous a laissé le temps de repérer les différents endroits où ils peuvent sortir, pour ne pas en louper une miette. Et on a aussi pu voir la préparation des « enclos ». On voit tous les visiteurs tourner en rond et attendre devant un « enclos » avant de repartir vers un autre, au cas où ils sortiraient plus tôt de l'autre côté.... Nous optons nous pour une maisonnette ou nous voyons les 2 pandas à l'intérieur, des frères jumeaux... Et on se dit que l'on va patienter ici, le temps qu'ils sortent. Pendant notre attente, on entend des gros cris d'oiseaux, mais nous sommes incapables de les trouver parmi tous ces bambous....

 

Les twin brothers !! 

 

Après quelques minutes d'attente, Carole remonte vers l'enclos supérieur pour jeter un œil, tout de même, il est 8h45 Elle revient en courant, appelle Gwéna, et on accourt avant que la foule ameute. Il y a 5 pandas qui dégustent tranquillement leurs tiges et feuilles de bambous, affalés sur leur structure en bois... Nous avons donc face à nous de gros nounours tout patos, qui vivent doucement et engloutissent de façon très méthodique leur repas. Nous repartons, il y a bien trop de monde ici, et si eux sont sortis, on devrait désormais en trouver d'autres.

 

Bei Bei sur sa terrasse en bois !! 

 

On fait le chemin inverse vers les jumeaux. Là, un box s'ouvre instantanément devant nous, et on entend le soigneur à l'intérieur de la maisonnette dire vainement à son compagnon de sortir. Ce qu'il fait en traînant de la patte. Nous le voyons sortir, avec sa pomme dans la gueule. Il fait quelques pas et s'assoit directement sur le petit muret, pour déguster, littéralement, on met divin !! Il nous amuse, car il renvoie vraiment cette impression d'extase, et de bonheur, le sourire au lèvres !! Pomme finie, il va vers ses tiges de bambou, et nous donne une bonne leçon sur l'art et la manière de manger du bambou. Ils ont tous cette même technique qui nous a bien bluffé. Et mine de rien, même avec de grosses papattes, on peut être très habiles. (cf vidéo). Et le sentiment était d'autant plus fort pour nous que nous étions seuls face à lui, et seul un petit muret et un petit fossé nous séparait. Amis des bêtes, la sensation est au top !!

 

La pomme et le panda... 

 

Après ça, nous retournons voir les jumeaux. Et bien non, les soigneurs sont toujours en pleine préparation... Nous repasserons tout à l'heure. Gwéna lève la tête et hallucine, les cris d'oiseaux de tout à l'heure sont en fait des cris de paons... Mais celui ci est niché dans un arbre une bonne dizaine de mètres au dessus de nous. Pourvu qu'il n'en lâche pas une... Gwéna est très surpris de le voir ici, ça vole les paons ?! On aura appris quelque chose... Ils volent pas au parc des Rochettes !!

 

Paon du parc des pandas 

 

Nous nous dirigeons donc à présent vers la nurserie des Pandas, où nous découvrons des touts petits bébés en train de faire dodo dans un berceau... bien sur derrière une vitre... on ne fait pas de bruit, et on les laisse dormir en paix.

 

Sucerait-il son pouce ?  

 

En sortant, on découvre des ados qui font les cons... Ils ont encore jeunes et se sautent littéralement dessus... Un vrai jeu de chien.

 

Jeux de mains, jeux de vilains !! 

 

Après avoir finalement observé les pandas géants pendant pas mal de temps (ça passe 50% de son temps à dormir et 50% à manger... C'est pas très très virulent... Et s'il fait trop chaud, ils ne sortent pas... Bah attend, faut pas pousser non plus !! Et puis, c'est que ça prend du temps de bouffer 50kg de bambou par jour, et puis après ça, bah une sieste, normal!!), nous allons dire bonjour aux pandas roux.

 

Bei Bei la tête à l'envers !! Repas du roi... Oui oui, pour un seul panda !! Le regard du Panda Géant 

 

Nous ne connaissions pas cette espèce, bien plus petite et bien plus active que le panda géant. C'est entre le gros chat, le renard et le raton-laveur... Et c'est hyper filous ! Ils nous entendent arriver, ils montrent le bout du nez, et dès qu'on sort l'appareil photo, ils partent en courant. Ils nous ont fait courir pendant un bon moment. Enfin, on arrive à les habituer à nous, et ils finissent par s'approcher (après près de 20 minutes quand même), quand un groupe de chinois arrivent, et les pandas tapent carrément la pose... abusés ! Et après, ils te regardent, comme si de rien n'était !! Nan mais oh... On finit tout de même par faire de beau cliché, et on a bien ri avec eux. Dès que Gwéna essayait d'en prendre un en photo, c'est celui de derrière qui sortait, et ainsi de suite...

 

Ouh c'est bon !! Petit panda, grande soif !! Ouh ça gratte !! 

 

Puis, nous retournons vers l'enclos des bébés, sans trop savoir où aller. Il faut savoir qu'un bébé panda quand ça naÏt, c'est à peu près de la taille de notre main, c'est aveugle et sourd... Quand on voit ce que ça devient au bout de quelques années... A croire que le bambou c'est bon pour la croissance (Maman Babeth, si tu nous lis...).

Là, on se rend vers les autres zones où se trouvent les pandas roux. On a le droit à de belles scènes, notamment quand un soigneur vient les ausculter en leur distribuant des fruits. Il en a donc 4 autour de lui, qui lui grimpent dessus, et cherchent dans les poches, pour essayer de se servir tous seuls... Adorable !! Carole a même hésité à aller accoster le soigneur (occidental et qui avait une tête de français...) pour en savoir plus. Mais la timidité l'a emporté... Petit regret, mais tant pis !!

 

Pandas roux et leur soigneur 

 

Nous allons vers un autre enclos où il y a pleins de jeunes pandas qui courent dans tout les sens. Au milieu de tout ce chahut, un homme avec une grosse caméra doit être en train de réaliser un documentaire. Il est obligé d'être épaulé par une autre personne pour écarter les petits qui lui sautent dessus. Nous rigolons vraiment, ils ne sont vraiment pas stables, le terrain en pente ne leur facilitent pas la tâche. Nous passons un bon moment à les scruter.

 

Bébés pandas Les soigneurs qui jouent avec les bébés pandas...  

 

Puis nous continuons le tour, nous arrivons à un endroit où nous ne savons pas si nous avons le droit d'y aller, des gens en descende. Nous grimpons des marches pour changer, nous passons sur un pont de singe qui amuse beaucoup Carole et nous rend les jambes flapi... En haut une belle terrasse en plein soleil nous accueille avec quelques bancs, idéal pour pique niquer, il n'est que 11h20 mais le petit dej' est loin.

Nous avalons nos sandwichs poulet, tomate, beurre (une tuerie) avec des chips, un yaourt, une banane, un vrai festin. La pause pipi s'impose, en pensant fortement à Poiron, on a eu le droit à des toilettes avec jets massants... Lavage, séchage, massage !! Uniquement côté fille bien sur, mais Carole n'a pas osé tester...

 

Toilettes à jet massant dans le parc !! Euh, pas tenté... mais bien drôle le mode d'emploi... 

 

Puis nous continuons notre visite en nous dirigeant vers la cuisine des pandas. Il est expliqué ce qu'ils mangent, les quantités, les préparations... Puis ensuite viens la clinique des pandas, bon là c'est un peu étrange. Un grand couloir longe la salle des soins où nous pouvons voir la table d'opération et les différents instruments de médecine. Il y a des bornes d'information que nous ne regardons pas vraiment, puis vient le moment très bizarre. Au bout du couloir, une exposition de bocaux, en regardant de plus prêt, il s'agit de conservation dans du chloroforme. Mais une conservation de tumeurs cancéreuse, de fétus de pandas, des vers... Enfin plutôt étrange !!

Nous sommes quasiment à la sortie, il nous reste le lac des cygnes à faire. Nous avons l'habitude de voir ce genre de bestioles mais nous y allons tout de même. Nous découvrons un joli petit lac, plein de poissons de toutes les couleurs, mais surtout des cygnes, noirs !! Superbe !! A l'inverse de beaucoup d'endroit, il n'y a que des cygnes noirs et deux cygnes blanc...

 

Black swans, poissons rouges et bébés cygnes... 

 

Nous commençons à fatiguer, il est 13h30, nous décidons de rentrer. Nous ressortons du parc, directement accostés par des taxis. Non merci, le bus est dix fois moins cher que ta bagnole. Nous attendons à peine deux minutes qu'un bus se présente. En route pour le retour en caisse à savon. Le bus vibre de partout, à chaque secousse nous avons l'impression qu'une vitre vient d'exploser. Retour à la gare routière, nous reprenons le bus 49. Nous sommes dos à la route mais surtout face à tout le monde. On vous laisse imaginer les regards sur nous. Quant à nous , nous posons nos regards sur les deux jeunes femmes avec leurs deux bébés de 1 et 2 ans environ. Le plus jeune, un an tout juste, mange une sucette déjà !! Le second un peu plus vieux mange des fraises tout seul, avec la queue par contre. Tout à coup, Gwéna, qui est côté couloir, se rend compte qu'un liquide traverse la rame, à chaque nouveau freinage, ce liquide se rapproche... Oh put*** !! Le gamin à pisser dans le bus, et sur sa mère, et ça pue la mort...

Nous essayons d'en faire abstraction en regardant la route et en essayant de repérer notre arrêt. Petit problème, nous ne reconnaissons absolument rien... Le bus n'empreinte pas tout à fait la même route au retour. Gwéna repère notre arrêt mais nous restons dans le bus car nous devons acheter des billets de bus pour demain. Vue la direction du bus, il devrait nous rapprocher. Nous passons devant la billetterie, mais le bus trace. Au final on aura pas gagné beaucoup de marche. Par contre nous passons devant l'office de tourisme, parfait, on y va.

Quatre personne derrière les différents guichets, personne ne bronche. Puis nous sommes accueillis, une seule question à poser, on veut des renseignements sur notre destination de demain, bus, horaire, prix, liaison en bateau...

Réponse : allez à la gare routière, ils vous renseignerons sur tout ça... Bizarre mais ok !! Un office pour faire beau en fait... 20 mètres plus loin, nous voici dans la gare routière. On va vers le point d'information. Et on pose quelques questions. A quelle station on arrive, à quelle heure est la dernière liaison du retour... Mais encore une fois, elles ne comprennent rien et répondent à côté de la plaque. Bon, bah on va acheter les billets et on avisera... Du coup, départ à 7h30 demain, pour 47 Yuans par personne, direction Leshan et le Bouddha géant.

Nous finissons par rentrer à l'auberge, on trie les 300 photos pour en sélectionner 18 (complexe), on discute avec Célia et Ben (qui nous filent d'ailleurs une super astuce pour avoir des remises sur toutes les visites, utiliser une carte Vitale ou autre comme carte étudiante), on tape cet article, on skype Babeth, on publie, et hop, au lit !!

Bonne journée



Etapes :
Chengdu
Note: 5/5 - 4 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :
Par Saby
le 11/12/2013 à 13:13:39
Zavez eu mon email?
Par Carole et Gwenael PAVY MAINDRON
le 11/12/2013 à 14:10:00
Vouiiii !! je viens de voir ça !! Merci beaucoup Sista\' !!!!! Je ne pouvais pas rêver mieux, moi qui ait déjà les cheveux qui ressemblent à de la ficelle... Marci...
Par julie
le 13/12/2013 à 09:59:52
coucou,
c\'est le même parc que l\'on avait fait. trop mimi ces pandas. Louna voulait rester là-bas pour toute la vie et se trouver un papa panda et une maman panda et nous on serait venu la voir pendant les vacances !!! sympa la gamine ;-)
Par Carole et Gwenael PAVY MAINDRON
le 14/12/2013 à 02:33:46
Ahah !! Mais changez surtout pas de gamine... Elle est juste au top votre fille !! Nous, elle nous fait délirer !!
Par julie
le 13/12/2013 à 10:14:54
re-coucou
chez nous aussi les camions de nettoyage balancent des chants de noël, là ça va, c\'est de saison!!! mais en été, c\'est le même disque.
Comme vous dites : ils sont cons²5v c\'est chinois !
Par Carole et Gwenael PAVY MAINDRON
le 14/12/2013 à 02:35:16
Oh merde !! Tu peux peut-être faire une distribution du disque de Carlos avec Papayou Papayouuu pour l\'été ? Ca serait quand même plus agréable...

Laisser un commentaire

Copyright © Carole et Gwenael PAVY MAINDRON Tous droits réservés. Theme by Laptop Geek adapté pour Kikooboo.