De Riga à Sigulda, ou de la Capitale à un parc national

02/10/2013 - Pays : Lettonie - Imprimer ce message

7h50, heure du réveil. 8H00, heure du ptit dej'. 9H45, heure du départ pour la gare.

10 minutes de marche vers la gare, 5 minutes pour acheter les billets pour Sigulda, et 20 minutes pour trouver le quai... Quand la guichetière te dit le quai numéro 2, comprend qu'il faut que tu ailles au numéro 1, sinon, tu louperas ton train. Un technicien parlant uniquement letton à tout de même réussi à nous rencarder sur le bon train, et nous avons pu, à 10h36, partir vers de nouvelles horizons (dans le bon train).

Démarrage du train et on se rend vite compte que les infrastructures sont légèrement différentes. Le train part alors que les portes sont à peine fermées... Les arrêts dans les gares intermédiaires durent environ 45 secondes (autant dire qu'il faut pas être trop chargé) et ça entre les voies dans certains cas (le quai étant juste une large bande de terre longeant la voie). Bien sûr, les traversées des rails se font comme pour traverser la route... Ces fausses gares intermédiaires sont de simples petites maisons (quand il y en a) avec juste un panneau qui indique l'arrêt... au beau milieu des forêts... et on voit les passagers prendre un petit chemin et s"enfoncer petit à petit dans les arbres... C'est qu'il doit y avoir des villages certainement.

1h10 de train, et nous voilà à la gare de Sigulda. Ville relativement touristique car située à deux pas du Parc National de Gauja. On dégote une carte, on se renseigne sur les endroits à visiter, et on part à la recherche de notre nouveau chez nous, une maison d'hôtes cette fois-ci.

Nous voici arriver au fin fond d'une impasse, devant le n°2 de la rue. La main à peine posée sur la poignée du portillon, un vieil homme sort en nous parlant... letton !!! Pas un mot d'anglais...compliqué. Il appelle sa fille ou petite fille qui O merci parle un petit peu anglais. C'est ok pour deux nuits, nous voici déchaussés, dans l'entrée d'une maison qui sent le chou, avec un couple de vieillard qui nous parle un coup russe, un coup letton, un coup estonien et un coup allemand. Quand on leur dit qu'on est français... "Aaah, Berlusconi !!" Euh non !! Visite de la chambre, et de la salle de bain, il nous explique même le fonctionnement du micro-ondes... Mais c'est super sympa, on ne pouvait pas être plus proche des gens. Quand Carole dit son prénom, Yuri (c'est le nom du monsieur) pense immédiatement au Pape... Qu'est-ce que vous voulez, c'est une Sainte !!! Et Gwena lui, bah viviblement c'est Russe aussi comme prénom... On a également le droit à la présentation du chat... mais on a pas retenu le nom, c'était trop compliqué...

 

Gros chat Comme chez grand-mère Pouah !! une baignoire...

 

Une fois nos sacs posés, nous partons manger. Poulet frit, riz à la tomate, crêpe à la banane et beignet sucré. Ventre plein, on fait des courses et on rentre étudier les cartes et trucs à visiter.

On est reparti pour un petit circuit de 7 kms environ. Une fois dans le centre, on passe devant quelques sculptures, bâtiment et square répertoriés qui n'ont pas vraiment grand intérêt... On continue notre chemin pour passer devant l'église blanche Luthérienne de Sigulda ( religion dominante ici). Et nous continuons de marcher vers le nouveau château de Sigulda, qui est juste devant le vieux château évidemment. C'est le château de l'ordre Livonien. Par contre, on ne connaît en rien son histoire, on a juste regardé. Nous avons repris la route vers le Parc des bâtons de marcheur, symbole de cette ville qui remonte a bien longTemps. Ce qui nous amène à voir ce qui nous attend demain, un genre de téléphérique.

 

 Square des clés Eglise Luthérienne Le nouveau château Le vieux château

Parc des château Parc des bâtons de marche C'est ça qu'on va faire demain... 


Nous finissons notre petite marche en passant devant une vue imprenable de la vallée et un décollage de montgolfière... On passe aussi devant la Villa verte, vestige de l'architecture qui régnait ici au début du XXème siècle (il y en avait plus d'une centaine à l'époque, c'est la dernière restante)...

 

Vue sur la Gauja

La villa verte, manoir du début XXème

 

Un coup d'oeil à la piste de bobsleigh et on rentre au chaud, parce que ça caille et on a faim !!

Bon appétit et bonne soirée !




Etapes :
Sigulda
Note: 5/5 - 1 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :
Par Manu
le 02/10/2013 à 18:55:48
Donc, demain, c est baptême de montgolfière et bobsleigh ??
Par Carole et Gwenael PAVY MAINDRON
le 02/10/2013 à 19:02:03
Et saut à l\'élastique... qui est possible depuis le téléphérique (la petite cabine jaune que tu peux voir sur les photos, comme c\'est un mot compliqué...)
Par Manu
le 03/10/2013 à 22:13:13
Ah d\'accord.... C est donc ça Cette boîte jaune!!!!!

Laisser un commentaire

Copyright © Carole et Gwenael PAVY MAINDRON Tous droits réservés. Theme by Laptop Geek adapté pour Kikooboo.