Découverte de Pékin...

23/11/2013 - Pays : Chine - Imprimer ce message

Réveil très matinal pour Gwéna, pour Carole le réveil se fera vers 9h. Préparatif du café, et merde la bouilloire ne fonctionne pas. Changement de prise de courant toujours rien. Nous nous habillons et descendons à l'accueil. Nous demandons à la jeune fille s'il est possible de prendre le petit déjeuner au bar. Réponse négative. Bon bah tant pis on va sortir trouver un café. Nous remontons dans la chambre, et moins de deux minutes après une dame frappe à la porte. Elle nous ramène une nouvelle bouilloire, mais vérifie avant si la notre fonctionne. Toujours rien, elle change de prise pour remettre dans la première où elle était branchée et surprise, ça marche. Elle se fout de nous et repart aussitôt. Nous pouvons alors prendre un café avec des madeleines pas terribles.

Nous finissons de nous préparer pour sortir. On regarde sur internet notre itinéraire ainsi que les monuments à visiter. C'est parti pour des heures de marche. Nous partons donc en direction de la cité interdite et de la place Tian an men. Il nous faudra une bonne demi heure pour les rejoindre. Nous commençons donc par la cité interdite. Dès notre arrivée, nous sommes interpellés par des guides et des vendeurs en tout genre. Gwéna finit par trouver la solution, parler uniquement en français, mais ils sont malins les vendeurs... Tout de suite ils te disent ''Ah français'' puis te parle en anglais... Nous voilà donc au beau milieu de la fameuse cité interdite. C'est bondé de monde, principalement des chinois. Bon au niveau de la description, comment vous dire, on n'a pas trouvé ça transcendant... C'est tout de même de très beaux bâtiments, mais nous nous attendions à quelque chose de plus spectaculaire. Nous ne traînons pas tellement et partons directement sur la place Tian an men. Bon là aussi, cela reste une place, envahie de photographes plus ou moins officiels qui te vendent tes portraits devant tous les bâtiments qui l'entourent. Il n'y a rien d’exceptionnel donc nous nous concentrons à prendre des photos des gens qui se baladent. Nous immortalisons quelques scènes plutôt sympas.

 

Place Tian An Men

Véhicule des balayeurs Patriotisme dès le plus jeune âge Gardes  

 

Il est maintenant 12h30, nous allons commencer à chercher un endroit où manger. Nous repassons donc par la cité interdite pour prendre quelques photos,avec entre autres un défilé de militaires.

 

Défilé militaire dans la Cité Interdite Garde de la Cité L'intérieur de la Cité Interdite 

Une des tours de la Cité Interdite entourée des douves 

 

Nous voulons maintenant rejoindre Houhai. Ce sont de grands lacs au milieu de la ville. Nous avons encore pas mal de marche à faire. Peu de temps avant d'y arriver, nous passons devant un KFC, nous nous disons que pour ce midi, ça sera parfait. Nous entrons et découvrons une carte totalement différente de celle qu'on peut trouver en France. Quelques burgers, mais surtout des plats comme du porc au curry (choix de Gwéna) ou encore des boulettes de viandes à la bolognaise (choix de Carole). Nous montons à l'étage pour trouver une table. La seule que nous trouvons est celle collée à l'aire de jeux des enfants. Et bien on va manger avec les enfants alors... Grave erreur... Les enfants chinois c'est une horreur, ils n'émettent pas des cris mais des ultras sons, et les parents ne disent absolument rien. Juste horrible. Bon revenons en à la bouffe, Carole n'est pas très convaincue par ses boulettes, quand elle appuie dessus, elles dégorgent de flotte. Gwéna quand a lui trouve son plat plutôt bon. Par contre en le choisissant au début, il a pris la formule un peu plus cher, pensant que c'était la taille du plat. Mais en fait c'était qu'il y avait un accompagnement spécial avec... Un bouillon avec du choux, des carottes et deux boulettes dedans. Carole le regarde boire sa soupe avec un peu de dégoût et surtout la peur des conséquences. Un peu fade mais pas mauvais, il en boit une bonne partie. Les boulettes nous ne serons pas ce que c'était, un petit goût de crevette avec une texture de pain de poisson... Nous finissons de manger, un tour au petit coin serait pas mal avant de partir. Dans les grandes chaînes de fast food, les toilettes sont toujours très propres. Je laisse donc le soin à Carole de vous narrer ses aventures aux sanitaires...

Arrivée aux toilettes, je pousse la porte d'un wc. Grande surprise, ce sont des toilettes turcs, encore une fois. Mais la propreté de celles-ci laisse à désirer... Etait-ce du caca ou du vomi ? Dans ces cas là, on aimerait bien être un mec... Je prends sur moi et commence mes affaires. Ce n'est qu'une cuvette incrustée dans le sol sans d'emplacement pour les pieds. Pendant ce temps, je me dis qu'il va falloir que je trouve la chasse d'eau parce qu'elle ne m'a pas sautée aux yeux quand je suis rentrée. Affaire finie, bien sûr, on ne jette pas le papier dans les toilettes, et non... Je me relève pour me reculotter, et c'était sans compter sur la chasse d'eau à détecteur de relevage de fesses qui se déclenche toute seule... Autant vous dire que j'ai fait un bon hyper rapide, car vous connaissez comme moi les chasses d'eau des toilettes turcs... Mieux vaut s'écarter... Bref !! Au moins si tu es malade, ça doit te couper toute envie... Lavage de main, et retour à table. Gwéna tant qu'à lui n'a pas rencontré d'encombres particulières.

Nous nous préparons et reprenons le chemin des 3 lacs, il est 15h. C'est à 2 pas d'ici. En effet, après 5 minutes de marche, nous arrivons face à une première entrée. Nous découvrons un superbe lac, avec une île au milieu, des canards, des bâteaux, et des chemins qui parcourent tout son tour. On se met sur un petit pont piéton pour y avoir une meilleure vue. De là, nous apercevons une carte, on s'approche. Et une bonne surprise nous attend, il est indiqué un office de tourisme dessus. On y va bien motivés.

 

Houhai, lac QianHai 

 

Sur le chemin, on trouve pleins de petits magasins, des vendeurs de rue, des cerfs volants, des joueurs de raquettes de plage... Pleins de choses !! C'est super chouette... Là, on retrouve une seconde carte, mais on ne voit pas d'office. Gwéna s'écarte un peu et appelle Carole. Il l'a trouvé. Génial !! On entre et demandons une carte. La jeune fille nous en fourni une bien gentiment. On en profite également pour demander le numéro de bus qui pourra nous amener à une section de la muraille de Chine pour les prochains jours. Elle nous répond très agréablement, et nous repartons avec notre carte sous le bras. Une fois dehors, on s'assoie un petit eu à côté de joueurs de dominos et de cartes, pour regarder exactement où nous nous situons et ce qu'il y a autour de nous. Sur la route, Gwéna avait remarqué une grande tour blanche... On la trouve sur la carte, elle est au beau milieu d'un des lacs. On décide d'aller voir. On traverse la route, et on se rend compte que l'entrée de ce parc est payante. On regarde le prix, 5 yuans par personne Soit moins d'1€50 pour deux. Allez hop, on se met dans la file d'attente. Ici, ils sont super disciplinés pour ça... Ils font vraiment la queue les uns après les autres. C'est vraiment agréable après la Russie et la Mongolie qui jouent des coudes... Parfois même drôle à voir les files d'attente à l'entrée des bus... ca file le long du trottoir !! Nous avons nos billets, et nous pénétrons dans l'enceinte du parc. Là, on a presque le souffle coupé. C'est très calme, seule de la musique typique résonne. Sur l'eau, on voit des genre de pédalos virevolter. Et au loin, on voit cette grande île avec à son sommet une tour énorme. On la distingue légèrement, cachée par la brume de la ville. 

 

HouHai, Parc Beihai Tour du Parc BeiHai 

 

Nous commençons à marcher tranquillement autour du lac. Pour le coup, c'était vraiment romantique... Plus on avance et plus on découvre de jolies choses. Un homme qui fait chanter des gens avec des paroles de chansons écrites sur un paperboard. Après, un homme fait des genres d'assouplissement avec la musique à fond. Puis, une foule de photographes s'affèrent autour d'un homme qui lit tranquillement le journal. Certainement une célébrité. Un peu plus loin, des gens nourrissent les canards. Carole s'approche et découvre une race de canards sublimes. On aurait dit des faux d'ailleurs... Après quelques photos prises, on passe à côté de stands de bouffes traditionnelles et de jouets. Puis, nous arrivons au niveau du pont qui peut nous amener sur l'île centrale.

 

Canard du Parc Beihai 

 

C'est parti !! On y va, et première chose que l'on voit, un genre de grand porche d'accueil, sublime. On décide de monter directement tout en haut. Après une bonne centaines de marches montées, et au milieu un arrêt pour profiter d'une vue splendide, on arrive tout en haut où se trouve la tour. L'entrée est payante, mais il s'agit visiblement d'un genre de jardin botanique qui datent d'il y a très longtemps. Vue d'ici, la tour a beaucoup moins de charme, donc nous redescendons. En chemin, on voit une dame faire du ''ruban'' traditionnel, toujours avec des gestes amples et en chantonnant. Le tableau est encore une fois sublime. Une fois en bas, on décide de faire le tour de la petit île. On s'embarque dans un long couloir. A notre droite le lac, et à notre gauche une construction typiquement chinoise. Derrière ce genre d’appentis, on découvre des petites ruelles et des vues telles des tableaux... On ne sait plus où donner de la tête. Un peu plus loin encore, une jeune fille pose pour des photos, elle est déguisée en manga... Puis encore plus loin, on voit un passage rond qui mène encore vers les hauteurs. On y va. Une fois redescendus, on continue et voyons cette fois-ci un groupe de personnes dansant et chantant... avec un sourire sur le visage... Là, pour le coup, on s'est demandé quelle drogue ils prenaient... Et voilà, nous finissons notre tour doucement, et reprenons le chemin du retour, afin de sortir du parc.

 

Parc Beihai, en hauteur

Le long couloir sur la petite île de Beihai Park Une ruelle sur le Parc Beihai Parc de Beihai 

Moment de détente volé... Instant manga dans le Parc de Beihai 

 

Une fois dehors, on sort notre super carte pour savoir la direction à prendre... Pas compliqué, toujours tout droit, puis 2 fois à droite. C'est parti. Nous avançons, avançons, avançons. L'heure passe et les magasins commencent à s'illuminer. Certains ont pleins de lampions rouges sur leur devanture. C'est joli beau !! C'est aussi l'heure de la promenade pour les toutous en tout genre. On en voit partout... et même dans un caddie de grand-mère à attendre patiemment leur maîtresse. Ils ont rigolos comme tout. Et bizarrement, nous trouvons vraiment cette ville calme et qui respire la sérénité... Nous qui nous attendions à un brouhaha incessant. On trouve notre chemin et allons dans la grande surface en bas de notre rue afin d'acheter de quoi manger pour ce soir. Sachant que nous avons qu'une bouilloire, la tâche ne va pas être simple.

Une fois entrés à l'intérieur, c'est grand !! On se décide à faire tous les rayons pour voir ce que l'on va pouvoir manger. Niveau produit d'hygiène ils sont au point vue la longueur des rayons... Pour les produits frais c'est pareil. On trouve de tout. Et ça donne envie... Seul hic, on ne peut pas cuisiner... Donc c'est râpé, c'est pas pour nous. Mais les fruits, les légumes, la viande et les poissons nous allèchent. D'ailleurs, au rayon poissonnerie, c'est le client qui pêche son propre poisson. Et on peut même y acheter... un crapaud !! Et oui, on dit des français qui mangent des cuisses de grenouille, mais les chinois mangent du crapaud... C'est que les pauvres bêtes nous faisait presque de la peine... Question subsidiaire : Est-ce que si on mange un crapaud ça nous fait baver comme un chien qui a mangé un crapaud ??? Bref. Ne pouvant pas cuisiner, on se rabat sur le rayon des pâtes lyophilisées... Et oui, pour changer. Par contre, ici, ils sont champions. Il y a 2 rayons entièrement dédiés à ce genre de pâtes. Sauf que bien sûr, tout est écrit en chinois. On se fit juste au petit dessin sur la boîte. On verra bien. On ne se laisse pas abattre non plus, on ressort aussi avec 2 bières, des gâteaux apéro, des pipas, des gâteaux pour demain matin et du café, ainsi qu'un gros bidon d'eau. Tout ça pour moins de 15€. La bouffe n'est vraiment pas cher ici.

On prend le chemin du retour, et la route est longue. Carole avance au ralenti, bien qu'elle est l'impression d'aller vite... La seconde est passée, on file vers l'auberge. Une fois arrivés, on demande une seconde connexion internet à l'hôtel, chose faite. On monte dans nos quartiers, on skype Babeth et Marco rapidement, puis on pète nos bières. On calcule l'itinéraire et... Bah oui, on a fait plus de 20 kilomètres aujourd'hui... Sans compter le piétinement dans le magasin, dans l'office de tourisme, les arrêts photos, et la bonne centaines de marches grimpées dans le parc. Ha oui, tout de même... Vient le temps de manger. On ne comprend pas ce qu'il y a d'écrit, on verra. On ouvre tous les petits sachets et on les verse dans le récipient avec les pâtes. Gwéna découvre à l'intérieur de la sienne une saucisse, genre Knacki, étrange !! On recouvre d'eau et on attend. Carole goûte en premier. Du moins, elle lèche ça fourchette après avoir touillé ses pâtes. C'est alors qu'un sentiment de brûlure lui envahit l'intérieur de la bouche. Mais elle a juste léché sa fourchette... On goûte et … Oh la vache !! On va faire des flammes !! Gwéna vient à bout de ses pâtes en ayant mangé une biscotte entre temps et bu beaucoup d'eau. Carole, pas habituée du tout aux épices, alterne morceau de biscottes et pâtes. Elle est rouge écarlate. Elle finira son repas par un yaourt pour adoucir tout ça !! On a retenu la leçon, l'espèce de sauce, ce sont des épices... Il ne faut pas tout mettre en faite. Mais c'était quand même hyper bon !!

On file à la toilette, on s'installe dans le lit et on commence à rédiger cet article. Il est très compliqué pour nous maintenant de faire le choix des photos. Nous avons une centaine de photos aujourd'hui mais nous ne pouvons en publier que 18 et nous n'avons toujours pas accès à Facebook depuis la Chine.

Le sommeil nous emporte, on vous souhaite une bonne nuit.




Etapes :
Beijing
Note: 4,5/5 - 2 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :
Par babeth
le 24/11/2013 à 14:18:39
est-ce qu\'ils font de la gymnastique matinale en groupe dehors comme on voit parfois à la télé? ça doit être sympa à regarder
Par Carole et Gwenael PAVY MAINDRON
le 25/11/2013 à 02:31:23
Visiblement oui, mais ils font ça hyper tôt le matin... Ils doivent certainement le faire vers 7h du mat\'... Donc on a pas trop eu l\'occasion de les voir...
Par Manu
le 24/11/2013 à 21:27:31
20 bornes... Alors la, chapeau !!! Et même pas mal? Vous allez avoir des jambes affinées à souhait !!!
Vos nuits à l\'auberge sont à prix accessible ? Vous l avez choisi en fonction de ça ou de son emplacement?
Info mouflets: sohan est passé au petit pot!
Bisous!
Par Carole et Gwenael PAVY MAINDRON
le 25/11/2013 à 02:38:15
Et ouais, même pas mal !! C\'est le rêve de Carole les jambes affinées, mais de là à faire 20 bornes tous les jours faut pas pousser... L\'auberge est plus cher qu\'en Mongolie, 16€ la nuit, et on a pris une des plus bons marchés qui est plutôt pas mal située du tout. Ce n\'est pas l\'auberge la plus réputée car sinon ça coûte beaucoup plus cher, mais ce n\'est pas dégueulasse et on y est tranquille... Et c\'est aussi dans un quartier typique, ce qui nous semblait plutôt intéressant... Le choix ne fut pas simple !!
Question mouflet : Quoi ? il fait déjà caca sur le pot ? Et il mangera enrecôte patates quand on rentrera ?
Par Manu
le 25/11/2013 à 08:00:28
Non sohan ne va pas encore sur le pot... On a commencé la diversification alimentaire et il mange de purées d légumes et de fruits , des petits pots quoi!!! Si il a des dents d ici à ce que vous rentrez, l entrecôte patate est peut être envisageable...

Laisser un commentaire

Copyright © Carole et Gwenael PAVY MAINDRON Tous droits réservés. Theme by Laptop Geek adapté pour Kikooboo.