Novossibirsk, balade à pieds

27/10/2013 - Pays : Russie - Imprimer ce message

Aujourd'hui, on se réveille pas très tôt non plus. Vers 10h. Roman nous avait dit qu'il partait bosser vers 11h pour donner un cours et donc qu'on pouvait partir avec lui pour marcher un peu ensemble. Nous nous réveillons donc, mais n'entendons pas de bruit dans l'appart. Tant pis, on fait quand même notre petite vie. On doit prendre une douche et le petit-déjeuner. Carole demande si on peu d'abord prendre une douche, car Roman vient de se lever. Il nous dit ok, avant d'entendre Sasha dire quelque chose en russe, et qu'il nous dise d'attendre 10 minutes. Pas de soucis. Il revient quelques instants plus tard, ok, on peut prendre une douche. Il est déjà 10h30, on va essayer de faire vite. Sasha vient de sortir promener le chien en plus, et il la rince à chaque retour de promenade dans la baignoire. On fait fissa, on y passe à tour de rôle et on se brosse les dents en même temps, se disant que vue l'heure, le petit déjeuner c'est foutu. Carole sort de la douche, Sasha rentre tout juste avec Buddha, et les 2 s'engouffrent dans la salle de bain. A la chaîne comme dirait l'autre.

Or, pendant ce temps, Roman, pas stressé, était en train de préparer une omelette, qu'il nous propose donc gentiment. On ne refuse pas, et on passe à table tous ensemble... Omelette et thé vert pour ce matin. Pas de café, je crois qu'il va vraiment falloir qu'on se mette au thé.

On discute tranquillement et joyeusement, Sasha étant un peu moins fermée que la veille, ce qui est plutôt agréable. Mais avec tout ça, il est déjà 11h40, et nous ne sommes toujours pas partis. Roman commence à s'affoler un petit peu et à préparer son sac pendant que Buddha mangeait tranquillement la brosse à dents de Carole, qu'elle est allé chercher dans la chambre dans la trousse de toilette... Nous aidons donc Sasha à débarrasser la table,et nous retrouvons Roman assis dans le couloir à se prendre la tête car il ne sait pas quoi faire. Il a 40 minutes de retard pour son cours et il ne sait pas s'il doit aller le donner ou pas... C'est la 4ème fois en peu de temps... Trouvez le sérieux du gars... Nous disons donc que nous, nous allons partir faire un tour, et surtout aller à la gare pour acheter nos billets de train pour Irkutsk.

C'est alors qu'il nous dit, ok, je vais marcher un peu avec vous. Bon bah ok, tant pis pour le cours qu'il devait donner...

Nous voilà alors partis en direction de la gare avec Roman. Sasha elle, va rester à la maison toute la journée. On prend le métro et on refait le même trajet que la veille à l'envers. Une fois à la gare, il nous file un coup de main pour obtenir nos places, et c'est fou ce que ça va plus vite quand tu as un russe sous la main. Nous repartons avec nos 2 billets et l'air joyeux de Roman nous fait nous poser quelques questions. Carole demande alors ce qui se passe. Réponse : « c'est fou, elle était très aimable la fille qui nous a aidé à prendre les billets !! » Comme si, ici, l'amabilité était une chose rare... Il s'arrête donc au milieu du hall, pour contempler la vieille Russie qui côtoie la nouvelle Russie comme il le dit lui même. Vous voyez des guichets où les gens font la queue pendant des heures et ne sont pas aimables, et à côté vous avez des machines ultra rapide avec des jeunes qui vous aident et vous sourient !! Il a ponctué sa phrase avec un J'aime la nouvelle Russie, ça vous donne le ton, et l'image du personnage. C'était drôle.

Après ça, nous sommes partis marcher en direction du centre de la ville. L'avenue rouge, la rue principale dessert pleins de petites rues plutôt sympathiques. Dans un premier temps, il nous a montré l'architecture soviète, que l'on voit partout depuis Riga, et qui pas des plus belles architectures à notre goût, mais on suit et on écoute. Gwéna commence un peu à en chier, car il a choper la crève de Carole et commence à avoir mal au crâne... Tant pis, il suit, et l'avantage, c'est qu'il ne parle pas anglais, donc Roman ne l'importune pas.

 

Les flics en Lada...

 

Nous bifurquons dans une autre rue, qui est la rue préféré de Roman. Et dans celle-ci, nous passons devant un bar qui a gardé entièrement le style soviet. Il nous propose de rentrer voir, nous acceptons car de l'extérieur c'est vraiment très joli. Nous entrons dans un sas où se trouve une grille en guise de porte et de vieilles boîtes aux lettres. Il nous explique que tout ça est vraiment de la grande époque, et que finalement c'est comme un bar antiquité. Sauf que les gars à l'intérieur, c'est des vrais, à lire le journal debout, et à boire de la vodka en mangeant un sandwich de poisson fumé... La serveuse tant qu'à elle, ressemble à une junky qui ne comprend pas tout se qu'elle fait. Nous décidons d'offrir un verre à notre hôte. Ce sera donc un café pour Gwéna et 2 Kwac (Kvass) pour Carole et Roman, boisson typiquement russe que Carole a envie de goûter. Ça s’avérera être entre le cidre et la bière sans bulle, mais c'est vraiment pas mauvais. Ce bar était vraiment super chouette et nous a redonné goût à l'architecture russe, c'est pour dire.

 

Bar soviet

 

En sortant, nous tombons face au cinéma préféré toujours de Roman. C'est un ancien bâtiment entièrement rénové qui a un clair contraste entre le vieux et le neuf. C'est plutôt réussi, et surtout, c'est un cinéma qui a sa propre identité, pas comme tous ces blocs que l'ont voit à droite à gauche.

 

Cinéma de la ville, belle oeuvre contemporaine

 

Nous poursuivons notre route qui nous mène jusqu'au Square de Lénine, avec derrière l'Opéra. Un grand bâtiment, avec devant, des grandes statues, représentant Lénine et les principaux acteurs de la Révolutions (le paysan, le militaire, et l'ouvrier). Ces statues sont vraiment impressionnantes. On a ensuite essayé d'aller visiter l'Opéra, mais il n'y avait que la billetterie d'ouverte.

 

L'Opéra Théâtre Lénine L'ouvrier, le militaire, le fermier, symbole de Révolution

 

On a poursuivi notre chemin et nous sommes passés près de l'église Catholique de la ville. Jésus qui était sur le fronton avait un nombre incalculable d'abdominaux... Canon Jesus !! L'église, elle, était particulièrement surprenante, et pas du tout comme les nôtres.

 

Eglise Catholique Jesus bien musclé à Novossibirsk

 

Au coin de la même rue, nous sommes passés à côté de la synagogue toute neuve, qui intriguait Roman. Il ne l'avait jamais vu, et il nous disait que ça devait être très joli. Ah d'accord, peut-être à l'intérieur alors. L'architecture ici est tellement triste et régulière que dès qu'une chose neuve et différente pousse, ils en sont fous.

 

Jolie maison

 

Après ça, nous sommes passés près de ce qu'il appelle «  le parc qui se cache ». C'est un parc que beaucoup de gens pensent privé alors qu'il est ouvert à tous, et il est caché derrière de grand bâtiment. A côté, il y a une toute petite église, ou plutôt une chapelle. Une légende raconte que ce serait le centre de la Russie, mais ce n'est pas vrai évidemment.

 

Petite église Orthodoxe, centre de la Russie ?! The Hidden Park

 

Et Roman nous amène jusqu'à un musée où il y plusieurs expositions : photos, peintures, céramiques... Nous entrons alors et allons visiter ce musée, pour 100 roubles chacun. Celui-ci s'étend sur 4 étages, tout de même. On commence par l'étage du haut, et nous aurons plus qu'à redescendre ensuite. Les 2 étages supérieurs étaient dédiés à une expo photo traitant de la Russie en 2012. C'était plutôt chouette, et nous avons passé pas mal de temps à tout regarder. L'étage d'après, c'était des peintures. Pas tip top, y'a pas vraiment de grands artistes ici. Et en dessous, l'apothéose, des peintures d'amateurs... Comment dire ? Très amateurs... Et aussi, une expo de céramiques, disons de différentes choses artisanales que nous n'avons pas vraiment compris, car tout était écrit russe.

 

Musée de Novossibirsk

 

Nous sortons finalement tous les 2, sans Roman car il a du partir plus tôt, et nous refaisons le même chemin en sens inverse. On s'arrête manger dans un fast food, où le serveur était fan de l'Eurovision, alors quand on lui a dit qu'on venait de France il était tout content..., et on reprend la route. On en profite pour repasser devant tous les sites qu'on a vu pour les prendre en photos et les regarder tranquillement. Après ça, il est déjà 18h bien tassé, on reprend le métro pour rentrer et nous devons faire quelques courses, pour notamment racheter une brosse à dents...

 

Gare de Novossibirsk

 

Sortie du métro, on se perd une première fois, mais on se retrouve vite. On arrive devant le supermarché, on fait nos courses, et nous filons à l'appart. Difficile de se repérer quand toutes les barres d'immeubles sont identiques avec les mêmes numéros à chaque fois... On sonne à une première, ah bah non, ça ne devait pas être là, on s'est trompés. On va donc à celle de derrière, et c'est bon,la porte s'ouvre. On monte les 4 étages, attendons sagement devant la porte car Buddha a fait pipi, puis nous entrons et voyons qu'ils sont avec des amis en train de jouer à un jeu de société.

 

 Buddah... foo !!!

 

On décide d'aller voir, et de ne pas faire les timides... Roman nous sert un verre après que nous nous soyons fait difficilement une place autour de la table. Ils avaient pas vraiment l'air de vouloir nous intégrer... Mais on a réussi. Roman nous traduit une phrase, puis... plus rien, ils jouaient et ne parlaient que Russe... difficile alors de se sentir à l'aise. Gwena ayant mal à la tête, et devant nous inscrire sur Couchsurfing pour la prochaine ville, on s'éclipse poliement en signalant notre départ. A peine ont-ils levés la tête... ok !!

Nous sommes donc tranquillement dans la chambre quand Roman vient nous chercher pour aller manger du Borsh, soupe traditionnelle Russe Ukrainienne. On ne refuse pas et on y retourne. Ils ont réussi à échanger 2 ou 3 phrases avec nous, puis, leurs amis qui ne parlaient pas anglais ont continuées à parler russe. Sasha ne faisant pas plus d'efforts pour nous mettre à l'aise. Roman lui regardait ce qu'il se passait. Il nous tend un livre auquel on s'intéresse quelques temps, et ils se mettent à jouer au Uno, sans nous demander si ça nous intéressait... Un peu gavés par tout ça, on s'éclipse sans dire un mot, et on atterrit de nouveau dans notre chambre sur internet, à skyper et à taper ces articles.

Sur ce, bonne nuit, et vivement après demain !!




Etapes :
Novosibirsk
Note: 5/5 - 3 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :
Par Saby
le 28/10/2013 à 13:18:30
Bah, il faut bien des gens un peu moins sociables pour appréciés ceux qui sont ouverts et enthousiastes de s\'enrichir de nouvelles rencontres.

J\'ose imaginer que Buddha dans l\'appart où vous êtes c\'est comme Ioka qui serait dans ma maison en 2 fois plus petite et sans jardin. Les boules!

Take care.
Par Carole et Gwenael PAVY MAINDRON
le 28/10/2013 à 14:08:24
Et oui, c\'est ce qu\'on se dit... et Buddha ça va... elle est plutôt sage, c\'est juste qu\'elle mange tout ce qu\'elle trouve et qu\'elle mort les mains... comme tous les chiots du monde... eheh

Laisser un commentaire

Copyright © Carole et Gwenael PAVY MAINDRON Tous droits réservés. Theme by Laptop Geek adapté pour Kikooboo.