Perm, visite à pieds

21/10/2013 - Pays : Russie - Imprimer ce message

Réveil tranquille encore ce matin, mais pas avec une super nuit... et oui, nous ne savons pas pourquoi, mais l'un comme l'autre n'avons pas vraiment réussi à dormir... Décalage horaire ? rhume et température trop changeante ? Excitation de nouvelles découvertes ? Toujours est-il que de trainer au lit ne nous a pas fait de mal... On se lève donc vers 10h30, 11h00, on prend un petit déjeuner tranquillement, et on attend que la mère de Gwena, Florence se réveille pour Skyper avec elle... Et oui, en France il n'est que 7h00...

Elle nous appelle, on papote on papote pendant au moins 45 minutes, elle nous apprend qu'il y a eu des émeutes à Moscou lorsqu'on y était... ah bon ? Rien vu, rien entendu... et patati et patata et blablabli et blablabla !!!

Une fois raccroché, on prend une bonne douche chaude avant de se décider à aller affronter le froid... On voit du soleil par la fenêtre donc ça devrait aller, mais Carole accumule les couches de vêtements car elle a attrapé un méchant rhume et le différences de température ne lui réussisse pas trop... Bref, après un débardeur, un sous pull, un pull, un t-shirt, une écharpe, et un manteau... Nous voilà enfin dehors !!

Pouaahhh, c'est quoi ce petit vent qui vient nous caresser les narines ? Finalement, le soleil ne sera bien que quand nous serons vraiment à l'abri du vent... On se dirige vers l'arrêt de bus, et le bus de la ligne 14 était déjà là à attendre. Tant mieux, on monte et on attend que la madame vienne nous voir pour acheter le billet, qui coûte 3 francs 6 sous. Ici c'est une personne qui se balade dans le bus pour vendre les tickets et non les gens qui se présentent à l'avant du bus pour l'acheter... Au moins, c'est plus rapide. On se décide à aller tout au bout de la rue Lenine, une des artères principales de la ville. C'est celle que nous avions parcouru le jour de notre arrivée, mais comme on avait pas de carte SD dans l'appareil photo, on s'est dit que d'immortaliser quelques images serait quand même sympa.

Nous voilà donc au pied de la porte de Perm comme une grande structure faite en rondins de bois. Et à côté de celle-ci un parc avec une boule en pneu avec un scarabée en pneu également (une façon de recycler très sympa). Nous continuons notre chemin en direction du jardin de pierre au milieu duquel trône une statue de Lenine.

 

Perm Gate, la porte de Perm Un scarabée en pneus, qui roule sa boule !!!

 

On marche jusqu'à tomber face au monument de Fyodor Grahl, une statue dont on n'en sait pas plus mais qui est plutôt rigolote. Nous continuons de marcher, on passe devant un grand théâtre et nous arrivons sur une grande place face à une statue en honneur aux héros de guerre, d'une taille impressionnante. Et au fond de cette place un énorme bâtiment avec écrit en lettre capitale « pouvoir », mais ceci sert également de banc public, donc il est écrit que l'on peut s'asseoir sur le pouvoir à cet endroit...

 

Statue de Fyodor Grahl

Mémorial aux héros de guerre Mémorial aux héros de guerre

banc du pouvoir A qui veut bien s'asseoir sur le pouvoir !!!

 

Pour quitter cette place nous nous retrouvons dans un espèce de courant d'air indescriptible, bien piquant qui nous a figés sur place. En luttant, nous somme allés jusqu'aux « gens rouges ». Ces sculpture représentent la culture de la ville... Le froid est trop piquant il faut que l'on aille manger et se réchauffer, cela tombe bien il y a un Mac Donald au coin de la rue. Nous y faisons une petite halte bien méritée.

 

Les gens rouges, drôles de sculpture et symbole culturel de Perm les gens rouges en trottinette All you need is love Tapadabada ... ...

 

On remet nos épaisseurs et décidons de traverser la route pour voir un ours dont il est indiqué que celui qui se frotte a son nez obtient chance et bonheur éternels... C'est aussi le symbole et l'emblème de la ville. Puis à quelques pas d'ici vous pourrez admirez par vous même cette magnifique paire d'oreille où Carole à eu la gentillesse de vous démontrer à quoi elles servent, avec en prime une belle statue d'un photographe... Oui, car Gwena ne veut pas se prêter à la démonstration...

 

L'ours, symbole de Perm, de bonheur et de chance si tu frottes son nez L'ours de Perm

... Cheeeeeeese !!! Oups !!

 

Maintenant il est tant pour nous de reprendre le bus pour aller faire quelques courses car ce soir c'est nous qui faisons à manger à nos hôtes. Dur dur de trouver de quoi faire à manger, il n'y a pas grand choix, et on ne comprend rien aux étiquettes (comme toujours).

Sortis du magasin, après une heure de tergiversation, nous reprenons le bus où le chauffage doit être bloqué au maximum, qui nous souffle en pleine tête (Carole en a eu quelques bouffées de chaleur).

Arrivés à la maison, Gwéna prépare un sauté de porc à la moutarde et un potage, pour le côté russe...

Nos hôtes arrivent à la maison à leurs tours car il finissent à 18h mais le temps de rentrer il est 19h30 environ. Il est temps de passer à table et de discuter de notre journée. La soupe est très appréciée... Eva nous dit qu'il serait vraiment dommage de ne pas aller à Хохловка (khokhlovka), mais pour cela nous devons prendre le bus jusqu'au centre de la ville, puis 1h30 de bus pour y aller (Carole à l'estomac quelque peu fragile depuis hier, donc nous verrons bien).

Il est maintenant l'heure de se laver, finir cet article, avaler son Smecta, pour Carole, puis publier notre journée en pensant à vous qui êtes toujours au travail à cette heure là... 17h19...

 

La dure réalité du voyage

 

Bonne fin d'aprem, bonne soirée, bon appétit et bonne nuit les amis...



Etapes :
Perm’
Note: 5/5 - 1 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :
Par Christine et Bertrand
le 21/10/2013 à 18:32:27
Sympa de suivre votre périple !
Vous devez vous les cailler par moment ....
Carole as tu soigné ton rhume ?
à +
Par Carole
le 22/10/2013 à 07:08:46
Salut à vous 2 !! je savais que le fils suivait mais pas les parents... c\'est sympa !!
Oui en effet on se les caille, on est bien couverts mais c\'est surtout les mains et le visage... et nous ne sommes pas au bout de nos peines car la température ne va faire que baisser pendant un mois... brrr
Mon rhume n\'est toujours pas soigné, mais j\'y tâche !!!
Bonne journée
Par babeth
le 21/10/2013 à 19:28:38
Carole, je suis jalouse de tes oreilles !!!
Par Carole
le 22/10/2013 à 07:10:50
Ca pousse comme sur Moman!!!
Avec la tête de travers par contre...
Par Manu
le 21/10/2013 à 22:59:30
Ouh.... Je viens juste de rattraper mon retard de lecture... Passionnant ! Est ce que ça va mieux Carole? N°2 , tu fais que manger, donc pour toi, tout doit bien aller !!!! Bien cette expérience de couch surfing, c est le meilleur moyen de savoir comment les habitants vivent!, je trouve ça génial!
Par Gwéna
le 22/10/2013 à 07:15:56
Tu as le temps de rattraper ton retard vu que tu exploites tes employées!!!
Le couch surfing est vraiment très interessant par contre tu es obligé de tout accepter par politesse... Comme Carole qui a été obligée de boire un jus de cerise macérée avec du sucre depuis 1 an (25cl). Ce bouillon est très bon pour le transit intestinal...
Quand au rhume il est en cours de traitement...
On est obligés de manger comme des gros sac pour se réchauffer!!!
Par Saby
le 22/10/2013 à 13:23:41
Pour les émeutes, ils en ont parlé sur France Inter. C\'était des chasses au \"non-slaves\" (immigrés de l\'Orient toute proche), soit disant responsables de la hausse du chômage, de la pauvreté et de la criminalité menés par les russes pur souche. Cela a eu lieu dans leurs banlieues. Les immigrés travailleurs en Russie ont très chauds aux fesses...
http://www.lemonde.fr/europe/article/2013/10/13/en-russie-des-emeutes-sur-fond-de-racisme-anti-immigres_3494958_3214.html
Par Carole
le 22/10/2013 à 14:30:32
Ce qui est fou, c\'est qu\'on a abordé le sujet des libertés avec les personnes qui nous accueillent... Et pour eux, qui ont beaucoup voyagés, notament en Iran par exemple, il n\'y a aucun problème de liberté (ni même pour la femme) dans ces pays, et ils ne comprennent pas pourquoi la France et l\'Europe se mèlent de ce genre de conflit (notament la Syrie)... Ce serait juste culturel. Comme quoi, nous sommes très fermés, racistes et que l\'on met notre nez n\'importe où... grosso modo pour résumer !! Hors ici, l\'homosexualité est un sujet à ne surtout pas aborder, et les immigrés doivent je pense se faire une place difficilement dans la société... La façon de percevoir les choses est totalement différente, et les médias doivent y jouer un rôle importants... Et lorsqu\'on leur dit que pour nous la Russie est représenté comme un pays ulta-nationaliste, ça les surprend... Leur réponse à été de nous dire que St Petersbourg et Moscou ne sont pas la Russie, comme Paris n\'est pas la France... A méditer !!

Laisser un commentaire

Copyright © Carole et Gwenael PAVY MAINDRON Tous droits réservés. Theme by Laptop Geek adapté pour Kikooboo.