Première galère !!

13/10/2013 - Pays : Russie - Imprimer ce message

Nous vous avions laissé quand nous commencions à chercher notre chemin. Pas de carte vue, on sort, pas de carte non plus, dans le métro un peu plus loin, rein non plus... C'est vraiment fait pour les tourisstes... Et les points d'informations sont fermés vue l'heure.

Nous allons donc demander à une dame à un guichet si elle peut nous dire à peu près par où aller. Génial, elle nous sort un plan Google Maps !! Au top !! On prend la route, en espérant que l'hôtel nous aura attendu malgré ce retard. On marche le long du périph', et on trouve le bon endroit... Mais rien indique un hôtel ou une auberge ou quoi que ce soit !! On passe 3 fois dans la rue, on passe dans les rues derrière... On essaye tout et là... on se fait une raison, nous allons passer notre première nuit blanche !!!

On s'arrête un peu dans la rue au moment ou quelques motos passent comme des oufs suivi d'une vieille lada de la police avc son girophare (m'étonnerait qu'elle fasse le poids), du coup on a le temps, il est 1h30... Et nous décidons de retourner attendre à la gare, d'une part au chaud, ensuite, peut-être avec une connexion internet et aussi à l'abri de types louches. Oui parce qu'à la gare, il y a à peu près 4 flics à chaque porte... et les bagages sont scannés à l'entrée aussi.

Nous arrivons donc tranquillement à la gare et décidons de prendre un café pour nous tenir éveillés, et dans un magasin pour tenter de se connecter et trouver des infos pour le matin. En vain, aucune connexion, on capitule, et choisissons de nous trouver une petite place assise dans le hall pour patienter au moins jusqu'au petit matin.

 

Un squatteur On passe le temps a la gare

 

En Russie, les gares et endroits de transports en commun sont fait de façon à ce que vous ne voyez pas les gens attendre et squatter, oui, parce qu'il y a 15 places assises pour la gare principale de Moscou dans le hall. Les halls d'attente sont bien cachés et surtout garder par le flics aux entrées. Le temps est long, assis, debout, assis, debout... Un petit tour dans la gare et ainsi de suite jusqu'au petit matin, c'est à dire 5h30... Gwéna était debout à regarder les gens passer quand 6 flics débarque et réveil tout les gens qui dormaient parterre ou qui prenait trop de place, Carole à juste le temps de se lever. Il continuent leur ronde jusqu'au hall d'attente où une centaine de personne dorment allongés sur les bancs, et là ils réveillent tout ceux qui prenne plus d'une place, tout le monde en fait. Du coup cela nous fait de la place pour enfin s'asseoir sur un banc et non parterre. Un petit quart d'heure passe avant que les flics reviennent à la charge. Un jeune homme dort tranquillement mais ils décident de le réveiller, en vain. Ils le secouent de plus en plus fort, le jeune lève la tête et se rendort aussitôt, la police s'enerve et le réveil plus brusquement. Du coup le jeune se lève d'un bond en bousculant un flic qui en perd son talki walki. Là, forcement ils se mettent à quatre pour le viré. Ceci dit, ça nous à bien réveillé.

Nous décidons donc de prendre le métro pour rejoindre le centre de la ville vers 6h30. C'est un peu compliqué, mais après une mauvaise ligne nous retrouvons notre chemin. Maintenant il faut remonter à la surface, coup de bol, pile poil en fac de la place rouge, à cette heure là pas un chat, mais un soleil levant. Nous sommes à peine une dizaine à profiter de ce magnifique spectacle sur cette grande place.

 

Levé du soleil aux portes de la place rouge Magique

 

La chance est avec nous ce matin car l'office de tourisme est également juste à côté, et nous pouvons aller voir les horaires. Ouverture à 10h, ce qui nous laisse le temps d'aller avaler un autre café au MC Café cette fois-ci et avec la WiFi s'il vous plaît.

 

Les poseurs d'enseigne (un dimanche)

 

Nous commandons notre petit dej', et cette fois, pensant prendre un croissant classique, et bien c'était un croissant au citron. Très bizarre, surtout avec le café, mais après une nuit comme celle-ci, tout passe. On se connecte, et premier boulot du matin, réserver une autre auberge pour aujourd'hui. La chose est faite à quelques rues de là, Check-in à 14h.

Nous renfourchons nos sacs à dos, et décidons d'aller prendre quelques photos de la Place Rouge, pour tenter d'immortaliser ce que l'on voit et ressent. Encore un coup de bol, l'une des églises est en train de sonner et on voit le sonneur dans sa tour activer les cloches, et ça pendant 10 bonnes minutes. C'était superbe. A 10H, il arrête, pour que le clocher d'en face sonne l'heure à son tour. C'est donc l'heure pour nous d'aller à l'office de tourisme pour obtenir ENFIN une carte de la ville. On rentre et O surprise encore des flics et des douaniers qui fouillent et qui scannent. C'est reparti pour une ouverture de sacs. Avec tous nos téléphones, appareils photos, ordinateur, GoPro... Gwéna a sonné plusieurs fois... Mais on est passé pour obtenir notre petit cézame à nous.

 

La même de jour Peluche devant la place rouge La place rouge

Le sonneur de cloches Place rouge Peluche sur la place rouge avec un démontage de scène La place rouge

L'entrée de la place Magnifique La place rouge

 

10h30 environ, et nous sommes ressortis dehors. On se cale un petit peu au soleil et à l'abri du vent pour regarder les prospectus que nous avons récupéré. Puis, nous décidons de prendre la route vers l'auberge, en marchant tranquillement car toutes les marches, les pavés, les sacs à dos et la nuit blanche ne font pas bon ménage. Nous trouvons notre fameuse rue (une de celles que l'on voit dans les Poupées Russes pour les connaisseurs). Et comme toujours, pour nous, c'est le bâtiment à l'autre bout de la rue qui fait 2kms de long. On slaloms entre les artistes, portraitistes et autres passants et nous arrivons devant le porche. La porte est ouverte nous entrons (petit détails, ça sent les asticots, beurk).

Nous montons donc les étages à pieds (une dizaine tout de même) dans l'espoir de trouver la bonne porte. Aucune indication toujours,, on redescend. C'est là que la concierge nous indique une porte au premier étage.

Nous entrons et...personne !! Nous attendons, quand 2 garçons russes arrivent. Ils ne parlent bien sur pas du tout anglais, mais en appelle un autre qui s'occupe des checks in. Lui non plus ne parle pas anglais, mais le traducteur internet fait son boulot. Et celui-ci nous dit que même s'il est tôt, nous pouvons rentrer dans notre chambre...

Ouf, on va dormir et poser nos sacs !!!

Il nous montre donc notre palace.Nous qui nous plaignons tout le temps de ne pas avoir de volets... C'est génial, on ne sera pas embêtés cette fois-ci. Oui nous n'avons pas de fenêtre !!! Et la chambre doit faire 5m² grand maximum !!! Une chaise et un fauteuil en bas, avec au dessus une mezzanine et le lit... Heureusment qu'on a pas pris quelques kilos avant d'arriver.

Ca fera l'affaire, au moins, on ne dort pas dehors... On monte se coucher, et, comme par magie, il fait 30°C !! Pas de ventilation, pas de fenêtre, et 2 personnes dans 4m², ça monte vite en température... On retrouve alors notre sauna !!!

Bref, la sieste, ou la nuit plutôt se fait tout de même pour Gwéna, Carole elle, n'arrive pas à dormir et s'occupe donc de l'itinéraire des prochains jours. Levé de sieste, refroidissement progressif de nos oreilles, et nous allons faire des courses pour le soir. Nous avons un micro-ondes dans le couloir, va falloir trouver un truc adequat.

Vue la chaleur régant dans la chambre, on décide de mager froid, et comme nous avons trouver du jambon enroulé autour de fromage, nous allons en faire des sandwichs. Ceux-ci seront vite avalés avant d'aller se recoucher, pour pouvoir enfin réellement profiter de notre escale à Moscou.

Les articles sont tapés, un petit coup de Skype avec Jess et Marjo, et zou, au lit...

Bonne nuit les petits !!!




Etapes :
Moskva
Note: 5/5 - 2 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :
Par Manu
le 14/10/2013 à 09:17:07
Dure une nuit blanche...Voyez le bon côté, au moins, vous avez économisé quelques sous !!
Vous restez à Moscou pendant combien de temps?
En tout cas, encore de belles photos que vous nous faites partager!

Par marie
le 14/10/2013 à 11:52:32
Ce sont des cowboys les flics là-bas !
Oui d\'accord avec Manu magnifiques photos !
Heureusement qu\'on vous à tous fait de la bonne bouff\' avant votre départ car pas terrible vos repas ;-)
Allez courage

Laisser un commentaire

Copyright © Carole et Gwenael PAVY MAINDRON Tous droits réservés. Theme by Laptop Geek adapté pour Kikooboo.