Riga, capitale lettone

30/09/2013 - Pays : Lettonie - Imprimer ce message

Réveil tout en douceur dans cette chambre bien agréable. On se prépare doucement et on descend au premier étage pour aller prendre le petit déjeuner. Un bon café chaud fait maison, avec des tranches de pain de mie, de pain de mie complet et de pain noir, spécialité lettone. Carole a goûté cette dernière qui est un peu comme du pain d'épices mais avec un goût beaucoup moins prononcé... et il colmate aussi très bien l'estomac, comme ça on est sur de ne pas avoir faim jusqu'à midi. Ce n'est pas mauvais du tout avec un peu de bonne confiture dessus...

Une fois tout ça avalé, en route pour le marché de Riga, le plus grand d'Europe qui représente tout ce que l'on peut trouver ou presque dans le commerce. Du poisson (même le lundi), des viandes, des laitages, des gâteaux, des fringues, des lunettes, des fleurs, de la déco... et il y a même un supermarché dans le marché !! Par contre, vous n'aurez pas le droit aux photos, il pleuvait et il nous était difficile de prendre en photo des étalages sans rien acheté... Disons que la différence culturelle nous a créé une petite barrière, de part leur passé, les lettons ont une attitude qui nous a paru très prudente et méfiante envers autrui... Le sourire n'est pas leur fort et on a parfois eu l'impression d'être un peu mitraillé du regard... Pour notre première partie de la ville a visité, on a donc préféré rester soft, et prendre de jolis photos rien qu'avec nos yeux !! Qui sait ? On en prendra peut-être si on y retourne dans les prochains jours...

Une fois le marché fait en long en large et en travers, parce qu'il y a quand même plusieurs bâtiments, plus l'extérieur, on recherche l'office de tourisme, qui visiblement se situe juste à côté du « Centraltirgus », comprenez marché. Celui-ci trouvé par Gwena, on rentre dans un genre de hall qui doit également servir de gare routière... Ô tiens, des prostituées à l'entrée de l'office, c'est original... On pousse la porte, et on y trouve simplement quelques prospectus... On se dit que c'est léger tout de même... Rien en anglais, on repart et on se dirige vers le deuxième office de tourisme dans le centre de Riga.

On en profite pour passer dans de belles petites ruelles. L'office, lui, se situe sur une grande place où un superbe bâtiment, qui s'est avéré être la « Maison des têtes noires », là où les marchands célibataires se regroupaient... Une fois les infos en poche, on continue notre chemin et on décide de se perdre dans la ville. On arrive sur une petite place où un grand nombre de restaurants cherchent la vedette. Les décos sont sympas, on trouve quelques sculptures à vendre sur les trottoirs, et des marchés itinérants de 4 ou 5 stands et on continue vers la ruelle suivante. Là, nos yeux sont attirés par une petite cours situé au beau milieu d'une rue de magasins friqués. On rentre, et une statue trône au centre d'une cour intérieure. Les façades tout autour sont d'une superbe architecture et le calme règne en maître,, c'était super chouette. C'était donc le « Three Wall Street », érigé suite à une épidémie de Choléra qui a ravagé la ville... On retourne sur notre ruelle pour tombé sur la « Tour de la poudrière », dernière tour de défense de cette ancienne cité médiévale. Elle abritait donc de la poudre à canon. Elle est magnifique et surtout très impressionnante...

 

La maison des têtes noires Three Wall Street Tour de la poudrière 

 

Une fois ceci passé, on décide de rentre à la maison, notre appétit criant famine. On traverse un chouette parc où on traverse le canal de la ville. Sur le chemin, on passe devant le monument de la liberté. Une grande colonne qui est posée sur un immense socle, où des gardes se relaient régulièrement. Tient, ça tombe bien, on passe pendant la relève... On sent tout de même un passé qui n'est pas si loin que ça en Lettonie, n'oublions pas qu'elle est indépendante depuis 1991.

 

Bastejkalns Monument de la liberté Pas très pratique pour la rando'melette 

 

Nous voici donc rentrés, pour remplir nos petits ventres vides (le froid a fait oublié le pain noir du matin). Des crêpes fourrés (mets courants ici) et du riz feront l'affaire. Vaisselle faite, nous voilà repartis pour trouvé le musée ethnographique (un peu comme le Puy du Fou, qui retrace la vie d'antan, où le Challans d'Autrefois). C'est à 2 pas de notre auberge. On passe dans la rue une fois, deux fois, on fait le tour du pâté d'immeubles, avant de se rendre compte que c'était juste la rue où se situe l'arrêt de bus pour s'y rendre... à 30 minutes de Riga !! On oublie donc et on passe dans le petit parc mitoyen pour se promener. Ca caille, on rentre en passant par le quartier du Berga Bazars, très très paisible, mais avec rien de spécial à voir et à faire selon nous.

On fait une sieste. Et nous voilà déjà au soir, où il ne nous reste plus qu'à refaire des courses pour manger, manger, et se coucher... Pfiou, une bonne nuit bien méritée !! 



Etapes :
R?ga
Note: 5/5 - 2 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :

Copyright © Carole et Gwenael PAVY MAINDRON Tous droits réservés. Theme by Laptop Geek adapté pour Kikooboo.