Tourista bonjour

17/08/2018 - Pays : Albanie - Imprimer ce message

Nuit pas si simple. Un drap ne suffit pas dans une toile de tente. Heureusement que nous avions un duvet en plus. Mais le réveil tôt (5h45) avec une telle vue… C’est juste le top !!!! Petit dej’ en « terrasse » mais malheureusement, Gwena ne se sent pas très bien. Il a très mal au ventre et on vous passe le détails. Il mange quand même (briquette de chocolat au lait et casse croûtes). Doucement, doucement. Carole a, elle, ce ponton en face qui la fait rêver. Un petit plouf la tente bien, mais elle a peur des profondeurs… Gwena l’accompagne au ponton. Elle se lance, mais, prise de panique, impossible de respirer dans le masque. Gwena joue le coach jonché sur le ponton. Elle finit par y arriver sans aller bien loin. Gwena a peur qu’elle regrette donc il finit par y aller malgré ses maux de ventre (disons aussi qu’il ne voulait pas passer à côté de ça). Il a d’ailleurs vu pleins de poissons !! Et même une étoile de mer !! Et même des oursins !! Finalement, heureusement que Carole n’avait pas pieds. Carole y retourne un peu, lutte contre sa peur, puis nous remontons !! Trop bien !! Une douche, et en route.

Direction Qeparo. Au passage, nous montons sur les hauteurs d’Himare, au niveau de Pilur (où quelque chose comme ça). Très beau panorama sur la ville et la mer. C’est reparti. Nous poursuivons notre route le long de la mer. C’est vraiment beau avec la montagne d’un côté et cette mer bleu azur de l’autre. Nous arrivons à Qeparo. Une toute petite plage, pas grand monde et le tout surplombé par la forteresse d’Ali Pacha. Nous en faisons la visite munis de notre lampe frontale, comme indiqué dans notre guide (100Lek l’entrée). C’est plutôt en très bon état avec comme toujours des vues à couper le souffle. Par contre, la chaleur commence vraiment à se faire ressentir. Nous reprenons la route.

Nous passons au dessus de Borsh sans s’y arrêter. La plage paraît bondée et trop grande. C’est d’ailleurs la plus longue plage de la Riviera. Nous passons ensuite dans Borsh, réputé pour ses sources d’eau froide. Encore une fois, un resto s’est accaparé le lieu. Il s’est construit dessus. Les cascades sont donc sur la terrasse. Et faire une marche par 35]C en montagne à midi… tant pis pour nous. Reprenons la route.

Dans la montagne, nous décidons de bifurquer à droite vers la plage de Bunec. Nous serpentons sur des routes de terre et arrivons sur une plage, certes exploitée, mais beaucoup moins que les autres. Tout n’est pas bétonné, il y a encore de petites cahutes faites de bric et de broc. Nous y sommes plus calmes. Nous décidons d’y manger. Des pâtes pour Gwena (et oui) et un bon loup de mer grillé pour Carole. Enfin, les produits de la mer Ionienne s’offrent à nous. Un régal. Nous décidons de clôturer ce repas par un café frappé, typique. Et c’est trop bon !! Carole avait prévu de faire une pause midi repas+baignade, mais malgré la cadre paradisiaque et l’eau translucide, Gwena ne s’en sent pas capable. Carole est tout de suite moins emballée par l’idée. Se baigner seule, c’est moins chouette. Nous allons donc regarder la mer sur le ponton en sirotant notre café frappé et reprenons, encore une fois, la route. Ce n’est pas désagréable, la route est bonne, la vue à couper le souffle et très peu de trafic.

Prochaine étape, la baie de Kakome. Nous ne ratons pas la route à droite. Nous sommes bloqués au bout de quelques minutes par un portail et des gardes. Vu d’en haut, c’est un truc de fou!! Mais c’est toujours privé et non ouvert au public. Le monastère juste au dessus nous tend les bras. Mais les intestins de Gwena également. Pas de rando possible aujourd’hui. Demi-tour.

Avant d’arriver sur Saranda, nous sommes dans les terres et les montagnes rondes qui se dévoilent sont toutes aussi belles que la côte bleu azur. Niveau paysage, l’Albanie ne nous déçoit pas. Nous nous arrêtons au bord de la route pour immortaliser le moment. Puis, nous arrivons à Saranda. Un nouveau joyeux GROS bordel routier, mais nous commençons à prendre nos marques. Nous finissons par trouver notre logement plus facilement que les autres fois. Bien que nous nous soyons perdus. Seul hic, nous avions dit hier à la réservation que nous arriverions vers 19h. Il est 15h et Gwena n’en peut plus. Il fait très chaud et ça grimpe dur. Nous décidons alors d’envoyer un message à notre hôte pour savoir si nous pouvons arriver plus tôt. Et branle bas de combat chez eux. Nous sommes sagement assis à l’ombre de la rue, Carole reçoit des messages disant que l’appartement sera prêt d’ici 30 minutes. La sœur fait le ménage. Et le père vient à notre rencontre. Il parle français. Cool. Sauf qu’on a vraiment l’impression de les mettre mal. Nous nous voulions pas les sentir obligés de courir dans tous les sens. Ils nous invitent quand même à avancer. Il y a maman, mamie, la sœur et le papa qui tournent et qui virent. Nous disons bien que ce n’est pas grave, nous pouvons attendre et revenir plus tard (bien que Gwena commence à avoir la goutte qui lui coule sur le front). Mais ils tiennent à nous montrer les lieux. La sœur se sent honteuse. Nous ne voulions pas tout ça. Nous expliquons que nous partons faire quelques courses pour leur laisser le temps. Nous reviendrons 30 minutes plus tard. Ils nous laissent les clés et partons. Et de surcroît, ça soulage Gwena de marcher un petit peu. Nous rentrons avec un sachet de pâtes et de la poitrine fumée pour ce soir. Nous revoilà donc à l’appartement. Le temps de descendre les sacs, la fille passe la serpillière. On paye (car Mamie frotte ses 2 doigts en nous regardant depuis tout à l’heure), on met tout le monde dehors gentiment et Gwena court sur le trône tant attendu !!! Il fait ensuite une grosse sieste car il a besoin de repos, avant de descendre en ville pour faire une balade, calmement.

Sur le remblais, nous en profitons pour faire un tour à l’Office de tourisme, un vrai. Nous achetons des cartes postales puis nous rentrons. On se met directement aux fourneaux, réservation d’hôtel pour demain, écriture de cet article, douche, et au lit. Il est 22h passé !



Etapes :
Sarandë
Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :

Copyright © Carole et Gwenael Tous droits réservés. Theme by Laptop Geek adapté pour Kikooboo.