Une journée pour rien...

05/10/2013 - Pays : Estonie - Imprimer ce message

Réveil dans le froid à 7h00 ce matin. Il fait à peine 15°C dans la chambre... On a fait le choix de prendre le train de 8h24 en direction de Valga, ville frontalière avec l'Estonie.

Petit café chaud pour se réchauffer avant d'affronter 25 minutes de marche, avec de la gelée dehors... Les températures ne doivent pas être très élevées.

A la gare, pas de guichet, les billets s'achètent dans le train. Celui-ci arrive, on monte dedans avec la 1ère marche à 50 centimètres du sol.

On achète nos billets auprès du contrôleur qui est obligé de tous les faire à la main, 5 bonnes minutes pour 2 tickets bon marché et il nous reste 1h30 de train...

Le temps passe et nous voilà à Valga, il est 9h54.

Fier de nous, on cherche les liaisons pour Tallinn (Capitale Estonienne) afin d'y être dans la journée et d'en profiter.

Impossible de rentrer dans la gare, elle est en travaux.... Seul un panneau d'affichage affiche 2 liaisons avec l'Estonie quotidiennes, une à 7h du mat' et l'autre à 16h54....

Nous voilà ainsi dans une petite ville Letonne-Estonnienne (Mettez une frontière au milieu de Montaigu, c'est pareil...) Valga au nord, Valka au sud.

 

Un pied de chaque côté... Lettonie... De l'autre côté... Estonie...

 

Nous décidons de chercher l'office de tourisme (on a tout de même 6h30 à tuer) qui nous fait traverser la ville avec nos sacs (pas de gare, pas de consignes).

Sachez mesdames et messieurs qu'ici, les offices de tourisme sont fermées le week end. Tant pis, on se décide à se mettre au chaud et à prendre un café. Côté Letton pour liquider nos lads. De l'autre côté, c'est en €uros. Mais hormis des supermarchés, et bien il n'y a rien... On va vers l'église, et on finit par voir un genre de terrasse qui pourrait ressembler à 1 café. On y rentre et finalement c'est pour y manger, enfin ça doit un peut tout faire. Il est 11h15 et on se décide à prendre une bonne carbnade et des patates bouillies.

12h00 : on retourne dehors avec l'idée d'aller faire des courses pour le soir. C'était sans compter sur "Romain"... Ce jeune homme nous interpelle dès notre sortie et commence à nous parler un anglais TRES approximatif accompagné de ce qui devait être du letton, en dialecte bourré !! Il commence par nous proposer une bière que l'on refuse. Celui-ci persiste et décide de rester avec nous et de nous suivre. Notre mission à ce moment précis a donc été de nous débarrasser de ce boulet... Il était très louche, se disait patron de la ville et voulait nous amener à Tallinn en voiture... Il était bourré quoi !!

Nous nous engouffrons dans un magasin pour faire des courses. Il nous suit, tout content.... Son téléphone sonne, et il finit par sortir. Après quelques instants, nous le pensions parti... Et non, il fumait sa clope. Il re-rentre, nous re-propose une nouvelle bière, on re-refuse et il va faire ses courses... Ah non, il rejoint Gwena qui est à la caisse... Et merde !! Heureusement, la personne juste derrière avait un panier rempli de son breuvage préféré, ce qui l'a détourné quelques instants de nous... On en a profité pour sortir et marcher TRES vite...

On essaye désormais, assis sur un banc au soleil (côté estonien), de se connecter aux bornes public WIFI, qui ne fonctionnent pas... On re-marche, on se re-arrête dans une grande surface pour se réchauffer et acheter une bouteille d'eau non pétillante (on ne comprend pas toujours les étiquettes...) Carole en profite pour se faire un cadeau, des gants-moufles...

 

Cadeau pour soi-même très utile Des gants moufles...

 

On va sur le quai de la gare pour finir d'attendre. Scoubidou, chargeur solaire, Scrabble, photos... on attend, on attend.

 

Peluche s'ennuie... Peluche s'ennuie un peu plus loin...

 

Le train est enfin ouvert (oui, il était à côté de nous depuis toujours, mais fermé), et il est 16h30 !! Il fait une chaleur de fou à l'intérieur. Ca change des 5°C extérieurs. On est obligé de débâché et de se mettre en T-shirt.

 

Notre superbe train avec lequel on va traverser le pays 

 

Il nous reste désormais 5h de train, avec 32 arrêts (environ 1 toutes les 10 minutes) et nous sommes dans ce qui est l'équivalent des vieux TER français... (banquette en bois recouverte de cuir...)

 

Le confort à l'estonienne Notre installation Le nombre d'arrêt avant la fin... 2/32 

 

5 ou 6ème arrêt : une cinquantaine de gamins de 8-10 ans montent dans notre wagon... Et ce jusqu'au 12ème arrêt... On a eu le droit à SHI-FU-MI, l'équivalent de la barbichette où il faut se fixer le plus longtemps possible sans loucher (on croit parce qu'on a pas tout compris)... et surtout des pias pias et des cris dans tous les sens... On précise que ce n'était que des garçons !! Petite pensée pour Jessie, on était devant ton sosie, avec 15 ans de moins et des cheveux !!

 

Pleins de gamins... Partout !!!!

 

Les heures passent et nous arrivons (enfin) à Tallinn. Il est 21h45 et il fait nuit noire. On a pas d'adresses pour dormir, pas de cartes, la gare est fermée, l'office de tourisme aussi... On va vers le premier hôtel que l'on voit. Complet !! Nous demandons où est-ce que nous pouvons aller. Les standardistes appellent 5 ou 6 autres hôtels tous complets... Elle finit par trouver une auberge de jeunesse à 15 minutes de marche de là... à un prix exorbitant, mais on a pas trop le choix !!!

Sur place, une chambre de 40m² pour nous, avec 5 lits (on a le choix)... et... une connexion internet... et ... un sauna et un jaccuzzi gratuit pour le lendemain matin !!! Pouah !!

Il est grand temps de se coucher, bonne nuit à tous.



Etapes :
Valga
Note: 5/5 - 1 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :
Par Manu
le 06/10/2013 à 17:01:24
C est pas une journée pour rien... C\'est une journée dans le froid qui vous donne droit au jaccuzi et sauna... Ce qui n est pas si mal ....
Par Carole et Gwenael PAVY MAINDRON
le 06/10/2013 à 18:10:57
C\'est si mérité... !!!

Laisser un commentaire

Copyright © Carole et Gwenael PAVY MAINDRON Tous droits réservés. Theme by Laptop Geek adapté pour Kikooboo.